Glossaire

AGRANDISSEMENT DE LA VESSIE : Intervention chirurgicale qui a pour but d’agrandir la vessie.

CATHÉTER (KT) : Tube qui permet au liquide de s’écouler, utilisé pour évacuer l’urine par la vessie.

CATHÉTER DE DÉRIVATION (SHUNT) : Tube partant d’un ventricule du cerveau qui a pour fonction de rediriger le liquide céphalo-rachidien vers, habituellement, l’abdomen.

CATHÉTER SPINAL : Tube placé entre le syrinx et la cavité abdominale dans le but de drainer un excès de liquide.

CATHÉTER VENTRICULO-PÉRITONÉAL : Cathéter drainant le liquide du ventricule à la cavité abdominale.

CATHÉTÉRISME : Cathétérisme intermittent – procédé de drainage de l’urine qui consiste à introduire, par l’urètre, un cathéter (tube) dans la vessie.

CÈLE : Saillie des méninges due à une malformation congénitale de la colonne vertébrale.

CONGÉNITAL : Conséquence de ce qui s’est produit dans l’utérus ou pendant l’accouchement. Ce n’est pas nécessairement d’ordre génétique.

CONTINENCE : Capacité de contrôler l’élimination urinaire ou fécale.

CYPHOSE : Déviation ou déformation de la colonne vertébrale appelée communément « dos rond ».

DÉRIVATION : Dispositif servant à dériver du liquide d’une région à une autre.

DIASTÉMATOMYÉLIE : Division de la moelle épinière en deux parties qui sont séparée soit par un éperon osseux, soit par des bandes fibreuses associées à une moelle basse ancrée.

ESCARRE : Plaie souvent profonde qui se forme aux zones d’appui des personnes alitées ou immobilisées. Elle est causée par le manque d’oxygène dans les tissus que le corps écrase. Le premier signe important est la rougeur de la zone d’appui. Les zones d’appui potentielles feront l‘objet d’une surveillance fréquente, et la position doit changer souvent, nuit et jour.

FLASQUE : Mou, dépourvu de fermeté; se dit d’un muscle qui possède peu ou pas de tonus.

HYDROCÉPHALIE : Grossissement anormal des ventricules du cerveau causé par une entrave à la circulation du liquide céphalo-rachidien.

HYDRONÉPHROSE : Grossissement des reins.

IMAGE PAR RÉSONANCE MAGNÉTIQUE (IRM) : Test utilisant un champ magnétique pour produire une image d’un tissu ou d’un organe.

INCONTINENCE : Incapacité à contrôler l’élimination de l’urine ou des excréments.

IRRIGATION DE LA VESSIE : Vidange de la vessie par introduction d’un fluide au moyen d’un cathéter.

LATEX : Sève de l’hévéa (arbre à caoutchouc) utilisée dans la fabrication de différents produits tels que les ballons, les cathéters et le matériel de lavement, les gants chirurgicaux, les condoms, certaines suces, certains biberons et pansements.

LÉSION : Dommage, blessure, causé à un tissu.

LIQUIDE CÉPHALO-RACHIDIEN (LCR) OU CÉRÉBRO-SPINAL : Liquide transparent qui entoure le cerveau et la moelle épinière, avec, pour fonction, d’absorber les chocs. LIPOME : Masse de graisse qui peut se rajouter à la malformation de la moelle épinière. Exemples : lipoméningocèle, lipome du conus, lipome du filum terminal.

LORDOSE : Courbure anormale de la colonne vertébrale causant un creux dans le bas du dos.

MALFORMATION D’ARNOLD-CHIARI : Malformation dans laquelle le tronc cérébral (la partie la plus basse du cerveau) est plus bas que la normale et compresse la partie supérieure de la moelle épinière (au niveau du cou).

MÉNINGES : Membrane recouvrant le cerveau et la moelle épinière.

MÉNINGOCÈLE : Type de spina-bifida où seule la membrane protectrice de la moelle épinière sort par une brèche de la colonne vertébrale.

MOELLE ANCRÉE : Anomalie consistant en une fixation de la partie basse de la moelle épinière au bas de la colonne vertébrale, ce qui provoque un étirement excessif de la moelle.

MOELLE ÉPINIÈRE : Partie du système nerveux située à l’intérieur des os du dos et qui a pour fonction de transmettre les impulsions nerveuses à partir de et vers le cerveau.

MYÉLOMÉNINGOCÈLE : Type de spina-bifida où une partie de la moelle épinière et sa membrane protectrice sortent par une brèche de la colonne vertébrale. 

NERFS : Ensemble de fibres qui ont pour fonction de transmettre, entre le cerveau et la moelle épinière, les impulsions des sensations et du mouvement.

OCCLUSION INTESTINALE : Surabondance de matière fécale dans les intestins.

OCCULTA : Se dit du type le moins sévère de spina-bifida.

ORTHÈSES : Appareil orthopédique soutenant le tronc ou un membre afin de préserver une fonction ou de prévenir une plus grande difformité.

PROTHÈSE : Aide technique destinée à remplacer en tout ou en partie un organe ou un membre et à lui restituer sa fonction ou son aspect original.

PIED BOT : Pied pointant anormalement vers l’intérieur ou vers l’extérieur.

RECTIFICATION DE LA DÉRIVATION : Réparation ou remplacement du cathéter de dérivation au moyen d’une intervention chirurgicale. Seul moyen? REFLUX : Flux, circulation rétrograde.

REFLUX VÉSICO-URÉTÉRAL : Défaut au niveau du point d’attache entre l’uretère et la vessie permettant à l’urine de la vessie de refouler par l’uretère vers le rein.

SCOLIOSE : Déviation ou déformation latérale de la colonne vertébrale, souvent appelé« dos en S ».

SINUS DERMIQUE : Canal de peau reliant la peau à la moelle épinière.

URÉTRAL : Muscle contrôlant l’ouverture et la fermeture de l’urètre.

SPINA-BIFIDA : Malformation congénitale de la colonne vertébrale caractérisée par une absence de fusion ou de fermeture des vertèbres. Les trois types de spina-bifida sont le myéloméningocèle, le méningocèle et le spina-bifida occulta. 

STRABISME : Un ou les deux yeux louchant vers l’intérieur ou vers l’extérieur.

SYRINGOMYÉLIE : Présence de liquide au centre de la moelle épinière.

SYRINX SYSTÈME NERVEUX : Divisé en système nerveux central, qui comprend le cerveau et la moelle épinière, et en système nerveux périphérique, qui inclut les nerfs reliant la moelle épinière aux muscles.

TRONC CÉRÉBRAL : Partie la plus basse du cerveau, en forme de tige, qui relie les hémisphères à la moelle épinière. TUBE

NEURAL : Chez le fœtus, tissu nerveux à partir duquel la moelle épinière et le cerveau se développent.

URÈTRE : Canal par lequel l’urine passe de la vessie à l’extérieur du corps.

VALVE : Système de régulation d’un courant de liquide assurant souvent le passage du liquide dans un seul sens. VARUS : Déformation d’une articulation qui se produit lorsque l’os inférieur de l’articulation est tourné vers l’intérieur.

VESSIE NEUROGÈNE : Vessie dont le comportement est altéré par une atteinte du système nerveux (traumatisme, méningomyélocèle, agénésie sacrée, tumeur de la moelle épinière ou du cerveau, etc.)

Imprimer Envoyer par courriel