Prévention

La consommation d’acide folique aide à prévenir le développement du spina-bifida chez le fœtus.

Acide folique : quantité, durée et sources

L’acide folique, une vitamine du groupe B, diminue les risques que le fœtus développe un spina-bifida, selon les plus récentes recherches.

La dose quoditienne du supplément est de 0,4 mg, pour toutes les femmes en âge de porter un enfant. La période charnière est de 1 mois avant et après le début de la grossesse. 

Si vos antécédents familiaux impliquent le spina-bifida, la dose quotidienne sera plus élevée. La moyenne se situe à 4 mg par jour. Consultez un professionnel de la santé pour déterminer la dose la plus appropriée dans votre cas.

Si vous avez un spina-bifida et désirez un enfant, assurez-vous d’être suivie par un gynécologue obstétricien. Plusieurs tests sont possibles pour vous assurer que votre santé et celle de l’enfant sont préservées.

Consommer des aliments riches en acide folique vous aidera à atteindre les doses prescrites. 

Assurance : protéger bébé avant sa naissance

 Les parents peuvent aussi souscrire à une assurance pour leur enfant à naître. L’assurance maladie grave pour enfants permet une certaine couverture.

 

Imprimer Envoyer par courriel